Deuil difficile : 4 conseils pour retrouver le bonheur

Le deuil s’agit d’une période de détresse due à la perte d’un proche. Il fait partie des événements les plus durs à vivre. C’est une réaction de tristesse et d’effondrement naturelle du fait que le déversement d’émotions aussi contradictoires que négatives crée une instabilité émotionnelle affectant la santé physique et psychique de la personne en deuil. À travers cet article, découvrez 4 conseils pour arriver à gérer le déséquilibre sentimental éprouvé suite à la perte d’un être cher.  Osez aller de l’avant librement et reprendre goût à la vie pas à pas.

Mieux comprendre les personnes endeuillées

Le processus de deuil est extrêmement éprouvant pour les personnes endeuillées, elles ont tendance à devenir l’ombre d’elles-mêmes face au retour à la réalité. Leur entourage souhaite les réinsérer au plus vite dans la vie, mais comment la personne endeuillée va-t-elle procéder lorsque la perte a fait de leur vie un chaos ? Comment va-t-elle accepter l’inacceptable et dépasser un deuil difficile ? Pour en savoir plus, n’hésitez pas à lire l’article sur postivr.fr.

L’humanité est la clé

La société ignore que l’endeuillé est inconsolable. Il est important de comprendre que les récits qu’il ressasse concernant le défunt lui permettent de faire évoluer ses émotions. En effet, « Parler de ses peines, c’est déjà se consoler » (Albert Camus). Il ne peut pas faire comme si rien ne s’était passé, alors ne restez pas silencieux face à sa souffrance, exprimez-vous avec empathie et montrez à l’endeuillé qu’il a droit à son chagrin. 

Prenez votre temps

Précipiter le processus ne servira à rien, la durée de celui-ci est relative à chacun. Si pour une tierce personne, le processus a duré une semaine, une autre personne devra le vivre pendant plusieurs années avant de pouvoir aller de l’avant. Accordez-vous du temps pour intérioriser l’absence du défunt ou de la chose que vous avez perdu, car c’est accueillir cette perte dans votre vie qui va permettre à celle-ci de continuer. Le manque vous apprendra que vous avez perdu quelqu’un ou quelque chose et, tôt ou tard, vous réaliserez de façon permanente cette perte. Dès lors, il sera plus facile pour vous de surmonter les phases de manque. L’important, c’est de ne pas oublier la personne décédée avec le temps, mais d’intégrer son souvenir dans votre quotidien et le considérer comme une force et non un obstacle infranchissable. Faites face à vos émotions et autorisez-vous à aller mal de temps en temps, c’est primordial pour reprendre goût à ce que vous aimez ensuite.

Prenez conscience de vos valeurs

Le deuil est souvent un moment de prise de conscience. Il est tout à fait normal de reléguer vos plans et ambitions au second plan face à la mort, qu’elle soit soudaine ou non. Cette période mettra à jour vos priorités dans la vie, il est connu que la vie est la voie de la mort tandis que la mort est la voie de la vie, ne le voyez pas comme une porte fermée, mais bien une opportunité de remettre le sens de votre vie en question. Osez découvrir l’inconnu, vous serez étonné des vertus de la curiosité et du désir d’apprendre. Cela vous permettra de baisser votre niveau d’anxiété et de satisfaire votre bien-être psychologique. 

Vous ne trouverez pas meilleur stimulant que l’inconnu pour booster votre humeur tout en impactant votre estime personnelle. L’accomplissement de cette étape est un grand pas en avant pour votre futur. Ainsi, osez planifier des activités qui vous plaisent, prenez soin de vous sans attendre que les autres le fassent pour vous. De même, ne courbez pas l’échine, le deuil n’est pas la fin du monde, mais bien un entre parenthèse qui vous forgera malgré la douleur et la souffrance.

Évacuez pour avancer

« Même quand plus personne ne t’écoute, une feuille et un stylo t’aideront toujours à évacuer tes sentiments ». Lorsqu’il devient difficile de continuer à se taire et à accumuler les coups de la vie, il est préférable d’évacuer les mauvaises pensées pour ne pas se nourrir de négativité. La pulsion peut être engendrée par les émotions qui représentent un risque de perte de la maîtrise de soi. C’est la raison pour laquelle l’être humain a besoin d’exutoire telle l’écriture lorsque la fierté l’empêche de se confier à son entourage. C’est une forme quelconque de délivrance silencieuse de tous les maux couchés sur un papier.  

Évacuer peut-être le moyen le plus simple pour renouer avec soi-même et ainsi remettre de l’ordre dans ses pensées. En outre, les activités artistiques telles que la danse, la peinture et même la poterie sont d’excellentes alternatives pour faire ressortir ses émotions sans pour autant nuire à sa propre personne ni à son entourage.

A propos de l'auteur: Marc

J'ai traversé une dépression en 2012. Depuis, j'ai trouvé le chemin du bonheur, et je n'ai jamais été aussi heureux que ces dernières années !