Eloge de la lenteur : a la recherche du temps perdu

Sleeping

"Dans le passé, l’homme venait en premier. A l’avenir, c’est le système qui viendra en premier." F. W. TAYLOR (1856-1915).

Très persuasif à son époque, TAYLOR dans le contexte de la révolution industriel, avait aidé à mettre en place la dictature de la vitesse actuellement très présente dans nos sociétés occidentales.

Si bien qu’on en vient à se demander comment gouverner le temps et non être gouverné par lui.

Avec son audio livre "Eloge de la lenteur", le journaliste canadien Carl HONORE se fait le porte-parole d’un mouvement SLOW.  Car en étant victimes de la culture de la pression constante, il estime que nous menons la planète et nous-même à l’épuisement.

1 – Travaillez SLOW

Selon une étude de 2002 de l’université japonaise de FUKOKA : les hommes travaillant 60h par semaine sont 2 fois plus exposés au risque de crise cardiaque que ceux qui en font 40. Le risque est triplé pour ceux qui au moins 2 fois par semaine dorment moins de 5h par nuit.

Si vous n’êtes pas convaincus, sachez que selon les estimations, un américains moyen travaille 350 h de plus par an que son alter EGO européen. Or d’après le bureau international du travail, la productivité des travailleurs belges, français et norvégiens est supérieure à celle des américains ! Les britanniques, qui passent plus de temps au travail que la plupart des européens, disposent quant à eux des taux de productivité horaire les plus bas du continent. Travailler moins signifie donc souvent être en meilleur santé et travailler mieux.

2 – Vivez SLOW

Manger lentement, faire l’amour plus lentement (avec massages et tantra), faire la sieste, prendre le temps de soigner son corps si nécessaire avec des médecines alternatives (qui prennent en compte le patient dans sa globalité)… la philosophie de la lenteur vous propose de ralentir le rythme et d’en savourer le résultat dans tous les domaines de la vie.

Le mouvement s’attaque même à la musique : selon les adeptes du “tempo giusto” (le temps juste), les musiciens se sont mis à jouer plus vite à l’avènement de l’ère industrielle. Tandis que le monde prenait de la vitesse, ils ont accéléré avec lui. Or s’il parait stupide de boire un bon verre de vin trop vite, jouer une sonate de Mozart trop vite peut selon certains musiciens lui faire perdre son charme et son langage.

3 – Laissez vos enfants vivre SLOW

Les enfants grandissent plus vite, quelque soit leur tranche d’âge. Ils sont préoccupés de plus en plus tôt par leur apparence, le sexe, les marques et même leurs carrières. Ainsi, l’enfance ne dure plus si longtemps.

Hélas, vouloir que son enfant soit en avance cause souvent plus de tord que de bien. Ainsi, l’école américaine de pédiatrie a mis en garde sur la spécialisation trop précoce dans le domaine du sport car elle engendre des dommages physiques et psychiques.

Il en est de même pour l’éducation : les enfants apprennent mieux quand ils vont plus lentement et sont plus détendus.

Le "mouvement en faveur de la lenteur" n’oblige bien sûr personne à aller contre son rythme naturel. Au contraire, il invite chacun à trouver le “Tempo Giusto” pour chaque chose. Son objectif : marier la “Dolce Vita” avec le dynamisme de l’ère de l’information. Son secret : l’équilibre. Son dogme fondateur : prendre le temps de faire les choses correctement, donc d’en profiter davantage.

 

J’ai beaucoup aimé les idées de ce livre. Si vitesse et précipitation n’engendrent que déception, j’ai maintes fois remarqué qu’elles faisaient aussi perdre le gout des choses et la satisfaction de ses réalisations.

Creative Commons License photo credit: kaibara87



Si cet article vous a plu, abonnez-vous gratuitement par mail, par flux RSS, via FaceBook ou via Twitter. N'hésitez pas à venir faire un tour sur l'espace Ressources Gratuites (cours au format audio, livre ou vidéo). Laissez un commentaire, ou un rétrolien depuis votre site.


13 commentaires pour “Eloge de la lenteur : a la recherche du temps perdu”

  1. Amandine 5 mars, 2013 10 h 25 min

    Article incroyablement bénéfique. Prendre son temps n’est pas une honte, bien au contraire! Les chiffres de comparaisons sont également très intéressants, je ne me doutais absolument pas de telles données.

  2. boucher 06 11 mars, 2013 19 h 18 min

    Comme quoi les proverbes, ne sont pas que de belles paroles, j’ai un rythme assez lent professionnellement quand rien n’est urgent bien sûr, sinon le patron est là pour remonter les bretelles, mais quand on trouve sa vitesse de croisière, l’impact sur les résultats est plus flagrant, et pour notre personne plus bénéfique.

  3. poele a pellets 83 12 mars, 2013 22 h 44 min

    Pour ma part je trouve ça plus judicieux de ne pas être lent dans son travail car le fait d’être productif laisse du temps pour profitez de la lenteur dans notre temps libre…

  4. papeterie nice 29 mars, 2013 12 h 50 min

    On peut se le permettre quand on est en repos, enfin c’est ma manière de voir les choses, mais c’est que quand je regarde mon chat qui est le roi de la lenteur, des fois j’ai envie d’être a sa place !

  5. restaurant mougins 12 mai, 2013 15 h 35 min

    Effectivement en regardant l’image de ce chat en train de s’étirer, me fait penser a la nonchalance féline et l’art de vivre de la lenteur de ces félins souvent j’aimerai me prélasser comme mon chat et prendre le temps du moment présent.

  6. anti tiques 30 mai, 2013 19 h 23 min

    Ca me donne envie de me prélasser comme eux, il suffit de les regarder souvent quand il se repose pour avoir envie d’être a se place car ils ont l’air vraiment bien !

  7. vitrier nice 14 juillet, 2013 1 h 38 min

    Quand je vois mon chat qui se prélasse sur le canapé ça me rends un peu jalouse car il fait ca avec une vrai grasse et je me dis qu’il a la belle vie quand même !

  8. serrurier nice 16 juillet, 2013 19 h 20 min

    Quand je vois cette photo j’aimerai être un chat pour pouvoir me reposer comme un chat car ils ont une vrai grasse quand ils se reposent !!

  9. serrurier cannes 23 septembre, 2013 22 h 15 min

    Si des fois je pouvais être un chat pour me reposer car je trouve que les chats dorment avec grâce et toujours bien, j’ai le mien sous les yeux et il dort toujours avec excellence et j’aimerai occasionnellement inverser les rôles :)

  10. peinture nice 25 septembre, 2013 22 h 13 min

    C’est vrai que l’éloge de la lenteur correspond exactement au chat, et quand je vois le mien qui s’étire ou quand il dort je me dis qu’il as la belle vie et des fois j’aimerai bien être a sa place pour me détendre de la même manière !

  11. canape bz 27 septembre, 2013 0 h 31 min

    Un chat c’est comme un bébé, dormir et manger, par contre pour nous humain difficile de travailler slow avec la société actuelle qui est de plus en plus rapide, et ou les journées sont de plus en plus intenses..

  12. anti puces 5 octobre, 2013 15 h 56 min

    Les chats ont cette particularité d’avoir de la grâce quand ils dorment et des fois ça donne envie d’être a leurs places car ils ont l’air vraiment bien et ca me rends envieux quand je vois le mien :)

  13. shiva finance 10 octobre, 2013 19 h 02 min

    De quoi avoir envie de faire pareils avec ces journées de boulot qui n’en finissent plus, je suis pas trop d’accord sur l’éducation des enfants, de les laisser vivre « slow » de plus en plus le monde change, les habitudes les personnes, et malheureusement en mal souvent, voilà pourquoi les préparer dans a des chemins souvent semés d’embûches.

Leave a Reply

Powered by WordPress