5 façons pratiques pour se motiver à finir ce que l’on a commencé

Princess of the North

J’ai le plaisir aujourd’hui de recevoir Andry Rahamefy du blog boosteur de vie. Son article invité a pour objectif de vous aider à persévérer dans vos projets.

Il doit y avoir une bonne raison pour laquelle trop de personnes commencent un projet ou une tâche, et à un certain moment, finissent par abandonner.

Vous connaissez sûrement le désir brûlant du début. Le problème, c’est qu’à un moment ou un autre, on commence à se sentir débordé, frustré ou stressé. C’est le point de rupture où la motivation commence à décliner, et où l’on pense abandonner.

L’enthousiasme à achever ce que l’on commence faiblit toujours. Cela fait partie de la nature humaine. Nous avons tendance à baisser les bras lorsqu’on perd goût au projet, ou tout simplement lorsqu’on n’a plus aucune idée sur la prochaine étape à suivre.

Pour ne plus tomber dans cette catégorie de personnes qui bloquent au niveau de la frustration, il existe 5 moyens qui peuvent vous tenir motivés à terminer ce que vous avez commencé. Avec la bonne humeur en prime !

1 – Utilisez l’effet boule de neige à votre avantage

Pourquoi vouloir vous parler d’effet boule de neige quand je vous parle de motivation ? Simplement parce que ça traite d’ « élan » ou de « dynamique ». Pratiquement, cherchez la partie du projet qui vous intéresse ou vous amuse le plus, et débutez de ce côté-là.

Lorsque vous finirez cette partie facilement et rapidement, votre enthousiasme va rebondir. Cela crée un élan que vous allez utiliser pour poursuivre le travail.

Peu importe le type de tâche que vous allez choisir, ce qui importe le plus c’est le sentiment d’accomplissement que vous récoltez.

2  – Divisez le projet en de petites tâches plus simples

Lorsque vous vous attaquez à un gros projet, la raison principale pour laquelle vous abandonnez c’est que vous ne savez plus où donner de la tête. Vous n’avez plus une vision claire de la prochaine étape à suivre.

Pour rester motivé, essayez de partitionner le projet en de petites portions plus gérables.

Quels sont les avantages ?

Premièrement, le projet semblera moins ennuyeux. Ensuite, lorsque vous complétez chaque portion l’une après l’autre, vous aurez un sentiment de satisfaction. Il n’y a rien de mieux pour votre moral.

Mais avant de passer à la prochaine tâche, n’oubliez pas de vous récompenser avec un petit cadeau. Cela vous motivera davantage à compléter la tâche suivante.

3 – Créez un mantra et un rituel

C’est probablement l’astuce la plus simple pour vous motiver. Si votre projet est par exemple de finir votre maison, vous pouvez utiliser un mantra du genre : « la maison de mes rêves ». Le mantra en lui-même n’est pas si important que cela. C’est l’émotion que vous obtenez d’elle qui compte.

Si votre but est de perdre du poids, ce n’est pas facile de perdre les mauvaises habitudes que vous avez accumulées depuis. C’est plus efficace de créer un rituel pour renforcer votre nouveau style de vie. Vous pouvez par exemple écrire un petit journal où vous écrirez pourquoi c’est important pour vous de perdre du poids. Une autre idée est de regarder une image qui représente le corps de vos rêves tous les matins, au réveil.

4 – Sachez où vous allez

Si le fait d’être concentré sur sa tâche est une chose, avoir une direction bien précise en tête en est une autre. Un manque de clarté sur la direction que prend votre projet provoque forcément une baisse de motivation. Si l’on n’a aucune idée de la prochaine action à prendre, on succombe toujours à la tentation de remettre au lendemain.

Voici quelques astuces pratiques : Vous savez qu’il existe des activités qui paient plus que d’autres. Identifiez alors celles qui sont les plus rentables. Faites ensuite un plan d’action qui se concentre sur elles.

5 – Soyez plus acteur que penseur

Pratiquez l’habitude de faire les choses, pas seulement d’y penser. Plus une idée demeure dans votre tête sans prendre des actions envers elle, plus elle devient faible. Après quelques jours, les détails seront flous. Après quelques semaines, ces détails s’évanouiront complètement.

Les idées à elles seules n’apportent pas le succès ou l’épanouissement. Les idées sont importantes, mais elles n’ont de valeur que si l’on agit sur elles. Une idée moyenne que vous avez mis en pratique possède plus de valeur qu’une idée brillante que vous avez « réservée pour un autre jour », pour la « bonne opportunité ». C’est une autre raison pour laquelle on ne termine jamais ce que l’on commence : nous ne prenons pas assez d’actions.

A partir d’aujourd’hui, faites en sorte que ces 5 astuces fassent partie intégrante de votre vie. Vous aurez la satisfaction d’accomplir plus en moins de temps qu’il n’en faut, et le plus important : vous le ferez avec enthousiasme.

Auteur et éditeur de sites sur le développement personnel, Andry Rahamefy a suivi une formation scientifique avant de devenir freelance. Vous pouvez le retrouver sur son blog sur l’amélioration de soi  (boosteur de vie) avec des articles comme 6 façons pratiques pour vaincre la démotivation, votre vie cessera d’être médiocre lorsque vous cesserez de l’être et comment se libérer de ses craintes pour toujours.

Creative Commons License photo credit: h.koppdelaney


Ces autres articles devraient vous intéresser :

  1. 4 idées pour apprendre à changer de perspective

Si cet article vous a plu, abonnez-vous gratuitement par mail, par flux RSS, via FaceBook ou via Twitter. N'hésitez pas à venir faire un tour sur l'espace Ressources Gratuites (cours au format audio, livre ou vidéo). Laissez un commentaire, ou un rétrolien depuis votre site.


20 commentaires pour “5 façons pratiques pour se motiver à finir ce que l’on a commencé”

  1. Judith@s'organiser 2 août, 2011 23 h 49 min

    Bonjour et merci pour cet article qui offre de très bonnes idées pour terminer ce que l’on a commencé.
    David Allen dit que la majorité du stress que l’on ressent ne vient pas d’avoir trop à faire mais de ne pas terminer ce que l’on a commencé. Et c’est très vrai pour moi. J’ai du mal avec les choses à moitié faites… Pour résoudre ce souci je me concentre sur une seule chose à la fois, ce n’est pas toujours facile avec les enfants mais j’évite de m’éparpiller.
    A bientôt !

  2. Andry 3 août, 2011 0 h 49 min

    Très bon point Judith! Le fait de faire plusieurs choses à la fois est l’un des plus grands freins à la productivité. J’imagine que ce n’est pas très évident avec les enfants…
    Ps: très sympa ton blog :-)
    Andry.

  3. Judith@s'organiser 3 août, 2011 18 h 59 min

    Merci Andry pour le compliment sur mon blog !
    Non, avec les enfants c’est pas toujours facile de faire une chose à la fois… ;-) Mais quand ils sont à l’école, j’en profite pour avancer sur mes projets, mais un à la fois.

  4. www.fuzz.fr 3 août, 2011 20 h 16 min

    5 façons pratiques pour se motiver à finir ce que l’on a commencé | Le bonheur pour les nuls…

    Il doit y avoir une bonne raison pour laquelle trop de personnes commencent un projet ou une tâche, et à un certain moment, finissent par abandonner. Vous connaissez sûrement le désir brûlant du début. Le problème, c’est qu’à un moment ou un autre, on …

  5. lili 4 août, 2011 6 h 59 min

    Si on ne dort pas bien, et c’est le cas a plusieurs personnes, on n’a plus d’énergie pour les projets rêvés. Les obligations sont prioritaires et on manque d’énergies pour les petits a cotés qui nous motivaient. Pour me motiver a continuer mes petits projets. J’essaie de bien dormir, avoir du repos mental surtout. Ne pas m’inquiéter pour des tas de choses. Prendre des marches pour ventiler. Je lis des livres sur le positivisme.
    Malgré tout cela, je suis souvent a bout. Merci

  6. Judith@s'organiser 4 août, 2011 11 h 42 min

    Peut-être que si tu es à bout, Lili, c’est parce que tu ordonnes mal tes priorités. Je ne veux surtout pas me mêler si poser un jugement sans savoir mais tu as certainement des raisons d’être au bout du rouleau. Il faut vraiment prendre le temps de s’écouter et de bien planifier tes journées pour ne pas être dépassée. Pour ma part, je ne me fixe pas plus de 3 tâches importantes dans la journée. Sinon, j’ai l’impression de ne pas profiter des « à côté » comme tu dis.
    Bon courage !

  7. Veronica hart 5 août, 2011 9 h 15 min

    This is such a very valuable post. From now on these 5 tips are now integral part of my life. You truly inspired me a lot from this good insights of your’s,thanks a lot.

  8. Andry Rahamefy 5 août, 2011 18 h 26 min

    Lili>Prendre des pauses appropriées est également essentiel. Comme le dit Judith, il faut prendre le temps de s’écouter. On est beaucoup plus productif en faisant des pauses de collations légères de 15 minutes toutes les 40 minutes (à adapter à ton activité bien sûr). En passant, il faut surtout « mieux » dormir mais non pas dormir « plus ». Là je crois que le nombre d’ouvrages à ce sujet est conséquent :-)
    Veronica> You’re welcome!

  9. Grégory 16 août, 2011 15 h 42 min

    Ben, tout de suite, la boule de neige me fait moins peur et moins mal !

    On a déjà beaucoup parlé des rituels et autres habitudes. Mais pas assez des mantras (une idée d’article pour mon blog, ça …). Or, c’est terriblement efficace, et pas seulement pour continuer un projet quel qu’il soit !

  10. David 31 août, 2011 21 h 35 min

    Fuir et proscrire la procastination!
    Ce que j’apprécie de lire c’est des rappels à l’ordre qui permettent de mieux se comprendre et se définir.
    Chef de projet me voilà! On my way

  11.  1 septembre, 2011 0 h 00 min

    Ce que j’aime dans cette liste, c’est que toute ces habitudes sont valables dans la durée.

    J’ai un rituel que je pratique (depuis 6 ans) quand je manque de motivation. Je l’ai appelé « la règle des 15 minutes » :

    Je programme une alarme (agréable) sur mon téléphone, pour qu’il sonne dans 15 minutes.
    Je ne me donne aucune obligation de performance concernant la tâche que je repousse, je me fixe uniquement de m’y consacrer 15 minutes.

    Passé les 15 minutes, je suis toujours étonné de tout ce que j’ai pu faire en si peu de temps, et je me sens d’attaque pour programmer plusieurs autres « séances » dans la journée (alors que 15 minutes plus tôt j’étais à des années lumières de cet état d’esprit)!

    Je fini toujours par « remettre la machine en marche » avec cette méthode, et je retrouve rapidement mon énergie débordante.

    La motivation est trop souvent maltraitée par des habitudes ou des préoccupations insatisfaisantes, le rituel est alors une bien meilleure chose à installer, plutôt que de se mettre la pression violemment.

  12. Andry 17 septembre, 2011 12 h 42 min

    Lô> Je connais la règle des 45 minutes, mais pas la tienne, des 15 minutes. Je vais la tester… C’est vrai qu’à priori, elle doit donner beaucoup plus d’impulsion car ce sont de courtes sessions. Bon point sur la comparaison rituel/motivation.

  13. Majda 20 septembre, 2011 1 h 01 min

    C’est absolument ce qu’il me fallait, je suis surtout pour diviser la tâche en plusieurs petites taches , en quoi je pourrais bien employer la règle des 15 min, et entre deux pauses ( deux 15 min ) je peux écouter une music qui me plait bien, une vidéo…

    Interessant comme article sinon ;)

  14. [...] L’inconvénient, c’est que vous pourriez vous inscrire, assister au premier cours, et ne plus vous connecter. Eh oui, très peu de personnes finissent un projet jusqu’à la fin. [...]

  15. Le mentaliste 5 janvier, 2012 8 h 49 min

    Pour garder l’envie en soi, il est tout d’abord primordial d’avoir une certaine hygiène de vie. C’est à dire que si vous vous couchez à deux du matin, le lendemain l’énergie ne sera pas au top et il sera difficile de garder son objectif en ligne de mire. Bien sur la nourriture joue un jeu essentiel, il faut s’alimenter sainement, prendre le temps de manger.

  16. Nathanael 12 janvier, 2012 22 h 20 min

    Excellent article, j’aime beaucoup les conseils numéros 3 et 5.
    Le troisième fait directement référence à la pensée auto réalisatrice tant vantée dans le domaine de la psychologie positive. Avoir un projet qui nous tiens à cœur et percevoir le taux de satisfaction que l’on pourrait ressentir si celui-ci était terminé est extrêmement motivant. On peut aussi lier ce conseil avec l’auto hypnose.
    En ce qui concerne le cinquième point il me fait directement penser à la passivité et à la procrastination. Deux des ennemis principaux des entrepreneurs :) Et en effet, comme tu le dis, les idées ne servent à rien si celles-ci ne sont jamais réalisées. Aussi bonnes soient elles, si elles restent dans la tête de leurs penseurs… Alors autant ne pas y penser !

    Un excellent article donc pour rappeler des conseils que l’on devrait noter sur un papier et relire tous les matins tellement il est facile de ne pas les appliquer. Je vais m’empresser de lire les autres articles de ton blog :)

  17. [...] 5 façons pratiques pour se motiver à finir ce que l’on a commencé [...]

  18. Playlist pour se booster 25 janvier, 2014 14 h 38 min

    Merci pour ces conseils.
    Je trouve aussi que ce soit pour des projets persos ou pro, le partitionnement en sous tâche est diablement efficace pour la motivation!

  19. Nathalie 12 mars, 2014 15 h 43 min

    J’aime beaucoup cet article, particulièrement le dernier conseil : se concentrer sur les actions pas seulement les idées !
    Comme dans le commentaire cité plus haut, je crois que développer sa présence en prenant l’habitude de ne faire qu’une seule chose à la fois peut être très utile. Faire les petites choses du quotidien jusqu’au bout, pour pouvoir mener à bien les grands projets….

  20. [...] L’inconvénient, c’est que vous pourriez vous inscrire, assister au premier cours, et ne plus vous connecter. Eh oui, très peu de personnes finissent un projet jusqu’à la fin. [...]

Leave a Reply

Powered by WordPress