Comment devenir mentaliste

Le magicien
Creative Commons License photo credit: Chris Tomneer Aka Pseudo

D’après le site Alexa.com, le lecteur type du blog le bonheur pour les nuls est un homme français diplômé de plus de 35 ans avec au moins un enfant.

Mais je connais également une partie de votre personnalité cher lecteur qui êtes en train de me lire. Oui, VOUS !


Par exemple, je sais que vous avez besoin d’être aimé et admiré, et que pourtant vous êtes critique avec vous-même. Vous avez également un potentiel considérable que vous n’avez pas tourné à votre avantage.

A l’extérieur, vous êtes discipliné et vous savez vous contrôler, mais à l’intérieur vous tendez à être préoccupé et pas très sûr de vous même.

Comment je le sais ? C’est parce que j’ai des dons de voyante extra-lucide…

                                         …

Allez OK, je l’avoue, je ne vois pas grand-chose dans votre vie. Je ne vois même pas à 50 mètres sans mes lunettes de vue d’ailleurs.

Mais si vous vous êtes retrouvés dans la description, ce n’est pas un hasard. On appelle cela “l’effet Ferrer” : la majorité des gens se reconnaissent dans ce genre de description vague.

Comme la plupart des français, j’éprouve un mélange de scepticisme et de grande curiosité envers  le monde du “paranormale”. J’aime d’ailleurs beaucoup la série “The mentalist”.

C’est pourquoi j’étais très curieuse de décoder les méthodes de mon consultant CBI préféré lorsque je me suis procuré l’ouvrage Comment devenir mentaliste de haut niveau.

Le livre explique ainsi comment faire une “lecture psychique” et se faire passer pour un talentueux voyant grâce à quelques techniques, de l’entrainement, de la psychologie, un zeste de subtilité et un soupçon de culot.

J’ai été convaincue par le pouvoir des techniques de manipulation révélées. Ce livre permet aux purs rationalistes de comprendre comment certains médiums réussissent à faire des “révélations fracassantes” .

Il reste que le mentalisme Cold Reading est peu connu du grand public, ce qui explique certainement qu’un Français sur quatre consulte un voyant au moins une fois par an. Ce français-là aurait tout intérêt à lire Comment devenir mentaliste afin de se protéger des arnaqueurs.



Si cet article vous a plu, abonnez-vous gratuitement par mail, par flux RSS, via FaceBook ou via Twitter. N'hésitez pas à venir faire un tour sur l'espace Ressources Gratuites (cours au format audio, livre ou vidéo). Laissez un commentaire, ou un rétrolien depuis votre site.


7 commentaires pour “Comment devenir mentaliste”

  1. [...] Et si ça vous intéresse de devenir mentaliste et de faire le malin, allez plutôt voir par ici. [...]

  2. duky62 18 août, 2011 16 h 25 min

    Ceci est une bonne astuce que je conseille a beaucoup de personnes qui s’y intéressent.

  3. Un mentaliste 25 novembre, 2011 22 h 14 min

    Et oui, on s’aperçoit que simplement un mentaliste est un mentaliste en force. C’est un fait et la plupart des gens pensent le contraire.

  4. Amateur mentaliste 29 janvier, 2012 14 h 44 min

    Qui n’a pas rêvé de pouvoir lire les pensées du joli garçon en face de nous (pour les filles) ou de la jolie fille. De mon coté, je rêve de devenir mentaliste.

  5. Rob 7 mars, 2012 14 h 34 min

    On appelle ça l’effet Forer, du nom de l’homme qui a mené cette expérience au sein d’un groupe d’étudiants. Sinon, l’autre nom c’est l’effet Barnum.

  6. Le Mentaliste 16 novembre, 2012 22 h 31 min

    Le simple fait de croiser le regard avec une certaine maitrise de discernement et cette personne donne toutes les informations nécessaires au mentalite qui s’empresse de lire toutes les expressions que son corps et de son visage qui dévoilent sans que celui-ci s’en aperçoive; çà y est! Plus rien ne semble être cacher au mentaliste et maintenant il sait toutes les faiblesses de cette personne qu’il a en face de lui, et il peut la manipuler à sa guise. Sachez observer et devenez vous aussi un mentaliste s’il vous le désirer… Jo le mentaliste

  7. audrey 16 juillet, 2014 16 h 07 min

    Très bonne définition du mentaliste. Effectivement, lorsqu’on a appris à déceler les faiblesses de son interlocuteur en un regard, on peut l’utiliser à sa guise. Cela fait rêver non, qui n’a jamais voulu lire dans les pensées des autres ^^

Leave a Reply

Powered by WordPress