3 recommandations efficaces pour se rendre bien malheureux

Head in Hands
Creative Commons License photo credit: Alex E. Proimos

 

Ce que j’aime particulièrement dans l’idée du développement personnel, c’est l’absence de dogme et d’obligation. Vous pouvez décider par exemple d’améliorer votre relation aux autres. Vous le faites parce que vous espérez que ça vous apportera quelque chose, mais pas parce qu’ ”il le faut”.

Vous vous fixez l’objectif d’arrêter la  procrastination, mais c’est parce que vous l’avez vous-même décidé. Vous pouvez décider de tester la compassion (y’a des spécialistes sur ce sujet), mais ce n’est jamais par peur d’une justice post-mortem si vous restez un parfait égoïste. Bref, vous vous fixez des axes d’évolution et le tempo sans pression et avec l’enthousiasme comme moteur.

Depuis presque un an, j’écris des articles sur le bonheur, car je suppose que je ne suis pas la seule personne intéressée par l’amélioration de cette capacité à se sentir heureux en (presque) toutes les circonstances. Mais rien n’empêche les surdoués du bonheur de tester ce que ressentent les autres. Donc si vous souhaitez comprendre ce que vivent les pauvres malheureux qui vous entourent, suivez le guide.

1 – Soyez perfectionniste

Portez une obsession maladive aux détails, et attendez pour vous détendre d’avoir

  • une maison impeccablement rangée,
  • perdu ce dernier kilo en trop (même si ça risque de vous rendre boulimique),
  • un swing authentique façon Tiger,
  • trouvé le travail parfait,
  • rencontré le conjoint parfait,
  • amélioré ce qui ne va pas chez votre conjoint pour le rendre enfin parfait,
  • la médaille nationale de la mère parfaite,

Bref, ne laissez passer aucune “chose qui cloche” autour de vous. Oubliez tout paix intérieure et cultivez cette nouvelle quête de perfection jusqu’à vous sentir oppressée. C’est le signal qui indique que vous êtes bien arrivés à destination.

2 – Soyez inflexible

Choisissez quelques idées fixes, prenez-les pour des vérités immuables, cherchez des occasions de les valider dans votre vie, et entrainez-vous à les répéter à tout bout de champ. Vous pouvez choisir par exemple :

  • les hommes sont égoïstes,
  • l’homme est un loup pour l’homme,
  • c’est comme ça et pas autrement,
  • les femmes sont dépensières,
  • il faut souffrir pour être belle,
  • c’est certainement pas toi qui me feras changer d’avis,
  • il faut souffrir pour réussir,
  • les riches sont tous des pourris,
  • les pauvres sont des assistés,

Vous aurez ainsi la chance de percevoir le monde d’une façon limitée et de vivre une vie stationnaire dans un monde rassurant car pas trop compliqué.

3 – Faites-vous un film

Levez le rideau, et imaginez que la vie est une tragédie ou un mélodrame.

Imaginez-vous des scénarios catastrophes sur ce qui pourrait vous arriver de pire, restez bien sur les détails et sentez l’adrénaline, la colère et la peur vous traverser comme une vague.

Faites des suppositions et prenez-les pour des vérités (“ – ma belle-soeur n’a pas répondu à mon mail d’hier. Je crois qu’au fond elle ne m’aime pas. Puisque c’est comme ça, je vais moi aussi devenir distante avec elle.”).

Intéressez-vous à un détail (“- chéri, tu n’as pas essuyé la table derrière ton petit déjeuner ”) et faites-en tout un un fromage (“- tu me prends pour ton esclave ? C’est un manque de respect, je demande le divorce !”).

Bref, abreuvez-vous d’émotions toujours plus fortes les unes que les autres et intensifiez-les. Vous aurez l’impression de vivre une vie aussi intéressante qu’un épisode de Dallas. Attention cependant : le mélodrame émotionnel est une drogue dure, on en devient vite dépendant.



Si cet article vous a plu, abonnez-vous gratuitement par mail, par flux RSS, via FaceBook ou via Twitter. N'hésitez pas à venir faire un tour sur l'espace Ressources Gratuites (cours au format audio, livre ou vidéo). Laissez un commentaire, ou un rétrolien depuis votre site.


4 commentaires pour “3 recommandations efficaces pour se rendre bien malheureux”

  1. www.fuzz.fr 3 mars, 2011 12 h 24 min

    3 conseils efficaces pour se rendre bien malheureux | Le bonheur pour les nuls…

    Depuis presque 1 an, j’écris des articles sur le bonheur, car je suppose que je ne suis pas la seule personne intéressée par l’amélioration de cette capacité à se sentir heureux en (presque) toutes les circonstances. Mais rien n’empêche les surdoués du…

  2. Karine 3 mars, 2011 21 h 46 min

    Tiens j’ai d’autres recommandations! En effet j’ai des exemples authentiques quand des gens viennent me consulter.
    - bosser à 150% la semaine , le weekend, tard le soir, en pleine nuit
    - sortir avec un homme marié
    - mettre le curseur de la réussite toujours plus haut
    - ne jamais dire non!

    A bientôt!
    Karine

  3. Monalisa 4 mars, 2011 9 h 56 min

    @Karine : merci, ce sont d’excellents conseils en effet ! Il y a tellement de bonnes façons de se pourrir la vie…

  4. Grégory 9 mars, 2011 13 h 23 min

    Ne jamais se faire plaisir …
    Etre intolérant/inflexible avec soi même …

Leave a Reply

Powered by WordPress