3 idées fausses pour vieillir avant l’âge

184; Stress level: Midnight

Creative Commons License photo credit: Sara. Nel

Nous sommes conditionnés à admirer les gens surbookés, les grands patrons, les bosseurs qui travaillent sous une tonne de pression, et à tenter de les imiter. Notre société ne marcherait-t’elle pas sur la tête ?

Ayant longtemps été une vraie éponge pour toutes ces  croyances, je me sens particulièrement qualifiée pour vous en parler, dans ce deuxième article de la série des idées reçues. J’ai ainsi testé pour vous 3 idées fausses qui vous feront vieillir avant l’âge.

1 – Les stressés sont des gagnants

Vivre dans l’urgence, développer l’esprit de compétition, courir pour gagner quelques précieuses minutes de travail… sont devenus presque des signes extérieurs de réussite. Je me dépêche, donc je suis !

Qui osera dire lors d’un entretien d’embauche :

“- choisissez-moi car ma douceur, mon calme et ma joie de vivre sont des atouts essentiels dans l’atteinte de mes objectifs” ?

Et pourtant, le stress et la peur de ne pas atteindre ses objectifs consomment notre énergie et épuisent notre motivation. Le calme et la paix intérieure au contraire sont des aides précieuses pour être plus concentrés, plus ouverts aux opportunités et plus efficaces.

Pensez-vous que Leonard de Vinci et Albert Einstein étaient des stressés de la vie ?

2 – Il faut augmenter sa résistance au stress

Votre niveau de stress actuel correspond probablement à votre seuil de tolérance.

Plus vous augmenterez votre résistance au stress, plus vous aurez de stress sous la forme de nouvelles responsabilités, de pression, de nouveaux dossiers urgents.

Plutôt que d’attendre le burn-out, l’idée est donc d’abaisser votre résistance au stress.

Détectez le stress, et refusez le. Plutôt que d’avancer bravement sous la charge pour terminer tout ce que vous avez à faire, apprenez à réévaluer les priorités, à prendre du recul, à vous détendre et à respirer. Allez vous promener si vous le pouvez.

Quand votre esprit sera plus calme, vous serez plus efficace et prendrez plus de plaisir au travail.

3 – une personne efficace est une personne multi-tâche

“- Je suis capable d’être multi-tâche. J’arrive à  travailler sur un problème tout en suivant plusieurs conversations à la fois”.

La personne qui s’exprimait fièrement ainsi est un proche parent que j’hébergeais il y a quelque jours. En pleine rédaction d’un rapport sur son portable, ce super-héro des temps modernes se redresse soudainement  :

“- Ton compagnon est déjà parti se coucher ?”

Et bien non, il venait juste de partir en tenue de sport à son match de basket en claironnant“ à tout à l’heure !” à l’assistance.

On est tous capable d’être à moitié présent à ce qui se passe, de cogiter en mode automatique sur un problème et tout ça en suivant vaguement une conversation triviale.

Par contre, le seule façon de travailler efficacement, c’est de se concentrer sur un seul dossier à la fois, surtout si la tâche est complexe ou délicate.

Faites une seule chose à la fois, sinon vous risquez de vous disperser, de perdre le plaisir de votre travail, de perdre en efficacité, et de dire des co..eries !



Si cet article vous a plu, abonnez-vous gratuitement par mail, par flux RSS, via FaceBook ou via Twitter. N'hésitez pas à venir faire un tour sur l'espace Ressources Gratuites (cours au format audio, livre ou vidéo). Laissez un commentaire, ou un rétrolien depuis votre site.


11 commentaires pour “3 idées fausses pour vieillir avant l’âge”

  1. Johann 17 janvier, 2011 7 h 21 min

    Je suis entièrement d’accord avec ces 3 points ! Il y a une différence entre les gens qui ont l’air occupés et ceux qui le sont vraiment. Beaucoup aiment se donner de l’importance en ayant l’air occupés, mais à quoi ? on se le demande…Le pire dans l’histoire est cette faculté à nous stresser nous même.
    Prendre le temps pour faire les choses permet d’en gagner par la suite, car on évite les co..eries. En plus, en prenant plaisir à faire nos taches, nous sommes beaucoup plus efficaces.

  2. [...] This post was mentioned on Twitter by Johann YTH, Lebonheurpourlesnuls. Lebonheurpourlesnuls said: 3 idées fausses pour vieillir avant l’âge http://goo.gl/fb/PHdGZ [...]

  3. Damien 17 janvier, 2011 9 h 27 min

    Vivre longtemps et jeune est une obsession qui m’est chère, je ne peux qu’applaudir cet excellent article ! :)

  4. Monalisa sur Blogasty 17 janvier, 2011 11 h 13 min

    Retrouvez cet article sur Blogasty…

    Vous aimez cet article? Votez pour lui sur Blogasty…

  5. docG 17 janvier, 2011 17 h 31 min

    @ damien : le tout n’est pas de « vivre longtemps et jeune ». Au-delà du nombre d’années à vivre, l’important est je crois la qualité des moments que l’on vit. Et qu’observe t-on?
    Beaucoup de personnes vivent en « pilotage automatique » : quand ils conduisent, quand ils amènent leurs enfants à l’école, quand ils font leurs courses, quand ils font l’amour (?),…
    Ils ne vivent pas l’instant présent (le seul qui existe)
    Faites-vous partie de ces personnes?
    Comment le savoir?
    « Combien êtes-vous sous la douche le matin? »
    ma question est incongrue?
    je la précise : « A combien de personnes pensez-vous entre le moment ou vous commencez et vous terminez votre douche? »
    Certaines personnes « prennent » donc leur douche avec leurs collègues de travail, leurs parents, leurs enfants, leur comptable, leur avocat,…!
    Comptez demain matin…et vous serez surpris(e)!

    Que c’est bon d’être seul sous la douche!

  6. daniel 17 janvier, 2011 20 h 32 min

    cet article me ressemble beaucoup car j’ai un franc parlé et les gens n’aiment pas trop les gens qui sont  » eux mêmes « .

    Comme la vie est paradoxale, plus je suis  » moi-même  » plus je ressens ma personnalité avec son cortège de sentiments contradictoires déstabilisants.

    Lorsque je me sens bien , en ne faisant qu’un avec le flow de la vie et de l’univers, je ne ressens plus ma personnalité et j’ai quitté alors le cercle des geignards,des réprimandes et complaintes.Bref je suis vivant.

    La société nous conditionne à être quelqu’un afin de lutter avec soi-même et nos prochains. Alors que notre attention devrait être dirigée à n’être personne.

  7. Sophie | Esprit de Succès 17 janvier, 2011 20 h 58 min

    Bon alors, qu’est- ce qu’on doit faire ? Être surbooké ou ne pas l’être ? Entre ton article et celui d’Anaïs de Jobmachine : http://www.jobmachine.fr/vie-au-bureau/7-astuces-pour-avoir-lair-overbooke-au-bureau, je ne sais plus quoi faire… Help ! :)

  8. Catia95 19 janvier, 2011 13 h 00 min

    Merci pour cet article trés intéressant sur les idées recues.
    La remise en cause de certaines croyances est une démarche quasi-incontournable qu’on s’intéresse à son développement personnel.
    Je vais les mettre en application,je serais enfin zen au boulot :)!

  9. Damien 19 janvier, 2011 13 h 37 min

    @DogG : Oh mais que j’aime ma solitude ! ;)

    Vouloir vivre jeune et longtemps (et pourquoi pas éternellement) est-ce un mal ?

    De toute façon est-il seulement possible de souhaiter vivre éternellement si on ne goûte pas quotidiennement à la Pleine Conscience ? ;)

    Je ne le crois pas.

  10. Lauriane Laugier 19 janvier, 2011 16 h 53 min

    Je suis tout à fait d’accord avec votre billet que je trouve très agréable à lire.

    L’image que l’on donne prime (trop souvent) sur les réalisations elles-mêmes :
    - L’image de l’hyper actif polyvalent
    Versus : concentration et efficacité
    - Stress, ambition, agressivité : image du super conquérant
    Versus : celui qui s’applique également dans son travail (mais est moins valorisé…)
    - Résistance au stress : le super héros qui résiste à tout type de stress
    Versus : bien-être et calme personnel (qui sont bien secondaires par rapport à l’illusion d’être un super héros)

  11. Fabrice 26 janvier, 2011 0 h 37 min

    Bien d’accord avec ces 3 points!

Leave a Reply

Powered by WordPress