Le guide du bonheur (version zen)

Zen Water
Creative Commons License photo credit: darkpatator

 

Cet article est une traduction d’un post de Leo Babauta publié sur son blog Zen Habits. 

"La Constitution garantit seulement au peuple américain le droit de rechercher le bonheur. Vous devez le saisir vous-même "-. Benjamin Franklin

Pour certains d’entre nous, le but ultime dans la vie est le bonheur.

Que nous cherchions l’accomplissement dans notre travail, la satisfaction dans nos relations, la passion dans nos passe-temps … nous nous efforçons de trouver le bonheur.

"Le bonheur est le sens et le but de la vie, tout le but et la fin de l’existence humaine." – Aristote

Et pourtant, cette recherche du bonheur peut être une recherche de toute une vie, surtout si on regarde le bonheur comme quelque chose qui viendra une fois que nous aurons atteint certains objectifs – une belle maison, un conjoint parfait, la promotion ultime … et lorsque nous atteignons ces objectifs, au lieu d’être heureux, nous sommes souvent impatients d’être heureux quand nous aurons atteints nos objectifs suivants.

Le bonheur ne devrait pas être quelque chose qui nous arrive dans le futur, peut-être un jour, si les choses vont bien. Le bonheur devrait être ici et maintenant, avec qui nous sommes maintenant, avec les gens avec qui nous sommes , en faisant les choses que nous faisons maintenant. Et si nous ne sommes pas avec des gens qui nous rendent heureux, et que nous ne faisons pas les choses qui nous rendent heureux … alors nous devrions prendre des mesures pour que cela se produise.

C’est la formule simple pour le bonheur. Prendre des mesures pour faire les choses qui nous rendent heureux, avec les gens qui nous rendent heureux, et être heureux avec la personne que vous êtes maintenant. (Avertissement: cela ne s’applique probablement pas, bien sûr, à ceux qui souffrent de dépression clinique ou qui ont d’autres conditions médicales semblables pour lesquelles je ne suis pas qualifié pour discuter).

N’attendez pas le bonheur. Saisissez-le.

"Si vous voulez être heureux, soyez-le." – Léon Tolstoï

 

Voici une liste d’actions que vous pouvez prendre dès aujourd’hui pour saisir ce bonheur. Vous n’avez pas à tout faire à la fois, mais vous devriez faire la plupart (sinon tous) d’entre eux, et plutôt tôt que tard. Choisissez-en un ou deux et commencez dès aujourd’hui.

  1. Soyez présent. Ne pensez pas à quel point les choses seront formidables dans l’avenir. Ne vous attardez pas sur ce qui s’est produit ou pas dans le passé. Apprenez à être dans l’ici et maintenant, faites l’expérience de la vie comme ça vient, et appréciez le monde dans sa beauté, maintenant.
  2. Reliez-vous aux autres. Dans mon expérience, très peu de choses peuvent mieux aider à atteindre le bonheur que de se relier avec d’autres êtres humains, cultiver les relations, la liaison avec d’autres.
  3. Passez du temps avec ceux que vous aimez. Cela peut sembler presque le même que le point que ci-dessus, et en réalité il s’agit d’une extension du même concept, une application plus spécifique. Passer du temps avec les gens que vous aimez est extrêmement important pour le bonheur … et pourtant c’est incroyable combien de fois nous faisons exactement le contraire, et passons du temps seul, ou déconnectés de ceux que nous aimons, ou passons du temps avec des gens que nous n’aimons pas beaucoup. Faites une priorité de planifier du temps avec les gens que vous aimez. Faites-en le point essentiel de la journée. Pour ma part, j’ai un moment où je coupe d’avec le travail, et le reste de la journée est pour ma famille. Les week-ends sont exclusivement pour ma famille. Et en mettant de côté ce temps sacré, j’assure mon bonheur en ne laissant rien s’interposer entre moi et les gens que j’aime le plus.
  4. Faites les choses que vous aimez. Qu’est-ce que vous aimez le plus faire ? Trouvez les 4-5 choses que vous aimez le plus faire dans la vie, les choses qui vous rendent le plus heureux, et faites-en la fondation de votre journée, chaque jour. Eliminez le reste autant que possible. Pour moi, les choses que j’aime faire sont : passer du temps avec ma famille, l’écriture, la lecture et la course à pieds. Je fais ces choses chaque jour, et très peu de choses à côté. Ca peut prendre un certain temps pour réduire votre vie aux choses essentielles comme je l’ai fais (il m’a fallu quelques années d’élimination soigneuse, de replanification et de refus aux demandes qui ne sont pas sur ma liste de priorités), mais ça en vaut la peine.
  5. Concentrez-vous sur les bonnes choses. La vie de chacun a des aspects positifs et négatifs – que vous soyez heureux ou pas dépend en grande partie des aspects sur lesquels vous vous concentrez. Avez-vous perdu une partie de football aujourd’hui? Au moins vous avez passé du temps avec des amis à faire quelque chose d’amusant. Vous-êtes vous fais une entorse à la cheville pendant une course ? Eh bien, votre corps avait sans doute besoin d’un repos d’une semaine de toute façon, parce que vous avez trop couru! Votre bébé est-il tombé malade? Eh bien, au moins, c’est juste un virus et rien qui ne mette sa vie en danger … et au moins vous avez un magnifique bébé à dorloter! Vous voyez mon point de vue – presque tout a un côté positif, et se concentrer sur les aspects positifs fait toute la différence. Ma tante Kerry est décédée la semaine dernière et je suis encore en deuil, mais 1) je suis heureux d’avoir passé du temps avec elle avant sa mort, 2) sa mort a amené notre famille à se rapprocher; 3) sa souffrance a pris fin, et 4), ça m’a rappelé de passer plus de temps avec les gens que j’aime alors qu’ils sont encore en vie.
  6. Faites un travail que vous aimez. Une extension, bien sûr, de faire les choses que vous aimez, mais appliqué au travail. Faites-vous déjà le travail que vous aimez ? Alors, vous êtes l’un des plus chanceux, et vous devez apprécier à quel point vous êtes chanceux. Si vous ne faites pas le travail que vous aimez, vous devriez faire une priorité d’essayer de trouver un travail qui vous passionne, et d’orienter votre carrière dans cette direction. Prenez mon exemple: je faisais le travail dans lequel j’étais bon (l’année dernière), mais dont je n’étais pas passionné. J’étais passionné par l’écriture, et j’ai donc créé un blog … et après une année de dur labeur, j’ai pu quitter mon emploi et blogger à plein temps . Je suis tellement heureux ces jours-ci!
  7. Perdez-vous dans votre travail. Une fois que vous avez trouvé le travail que vous aimez, la clé est de s’y perdre… déblayer toutes les distractions, trouver une tâche intéressante et stimulante, et il suffit alors de verser toute votre énergie et de se concentrer sur cette tâche. Avec la pratique, vous allez oublier le monde extérieur. Il y a peu de joies liées au travail qui égalent ce sentiment.
  8. Aidez les autres. Y a-t-il une meilleure sensation que d’aider un autre être humain? Il n’y en a pas beaucoup.
  9. Prenez du temps pour être en paix. Avec le rythme effréné de la vie ces jours-ci, il est difficile de trouver un moment de paix. Mais si vous pouvez prendre un temps de solitude et de calme, ça peut être l’un des moments les plus heureux de votre journée.
  10. Développez la compassion. La compassion c’est développer un sens de la souffrance partagée avec les autres … et prendre des mesures pour alléger la souffrance des autres. Je pense que nous oublions trop souvent la souffrance des autres tout en nous concentrant sur notre propre souffrance, et si nous avons appris à partager la souffrance des autres, notre souffrance semble insignifiante à la suite. La compassion est une compétence précieuse pour apprendre, et vous vous améliorez avec la pratique.
  11. Remarquez les petites choses. Au lieu d’attendre que de grandes choses se produisent – mariage, enfants, maison, belle voiture, belle promotion, gagner à la loterie – trouvez le bonheur dans les petites choses qui se produisent chaque jour. Des petites choses comme prendre une tasse de café au calme tôt le matin, ou le goût délicieux et simple des mûres, ou le plaisir de lire un livre avec votre enfant, ou faire une promenade avec votre partenaire. Remarquer ces petits plaisirs, tout au long de votre journée, fait une énorme différence.
  12. Soyez reconnaissants. Apprendre à être reconnaissant pour ce qui est dans nos vies, pour les gens qui ont enrichi notre vie, est un chemin vers le bonheur. Ca nous aide à apprécier ce que nous avons et ce que nous avons reçus, et les gens qui nous ont aidés.
  13. Devenez un élève à vie. Je trouve énormément de plaisir à lire, à apprendre de nouvelles choses, à l’enrichissement de mes connaissance en vieillissant. Je pense que passer du temps à lire quelques-uns des classiques, ainsi que la poursuite passionnée de nouveaux centres d’intérêt, est de l’énergie bien investi. Essayez de faire un peu de ça tous les jours, et voyez si ça ne vous rend pas plus heureux.
  14. Simplifiez votre vie. Il s’agit en fait d’identifier les choses que vous aimez (voir ci-dessus), puis d’éliminer tout le reste autant que possible. En simplifiant votre vie de cette façon, vous créez du temps pour votre bonheur, et vous réduisez le stress et le chaos dans votre vie. Dans mon expérience, une vie très simple, est aussi un plaisir en soi.
  15. Ralentissez. Similaire à la simplification, ralentir est juste une façon de vous rappeler qu’il n’y a pas besoin de se précipiter dans la vie. Planifiez moins de choses dans votre agenda, et plus d’espace entre les choses. Apprenez à manger plus lentement, à conduire plus lentement, à marcher plus lentement (sauf si vous le faites pour l’exercice). Aller lentement aide à réduire le stress, et améliore le plaisir de faire les choses, et vous garde dans l’instant présent.
  16. Faites de l’exercice. J’ai écrit sur les plaisirs de l’exercice de nombreuses fois. Il peut être difficile de commencer un programme d’exercice, mais une fois que vous y allez, il soulage le stress et peut vraiment vous donner une bonne sensation. Je me sens joyeux à chaque fois que je sors courir !
  17. Méditez. Vous n’avez pas besoin d’adhérer à un centre zen, acheter un tapis ou apprendre toutes les positions du lotus, mais la forme la plus simple de la méditation peut vraiment vous aider à être présent et de sortir de la partie préoccupée de votre tête.  Pour ce faire, pratiquez un peu chaque jour et vous vous améliorerez.
  18. Apprenez à accepter. Un des défis pour les gens comme moi – des gens qui veulent se perfectionner et changer le monde – est d’apprendre à accepter les choses comme elles sont. Parfois il vaut mieux apprendre à accepter et aimer, le monde tel qu’il est et les gens comme ils sont, plutôt que d’essayer de faire tout et tous se conformer à un idéal impossible. Je ne dis pas que vous devriez accepter la cruauté et l’injustice, mais apprendre à aimer les choses quand elles sont moins que "parfaites".
  19. Passez du temps dans la nature. Allez dehors et promenez-vous chaque jour, ou prenez le temps de regarder un coucher de soleil ou le lever du soleil. Ou trouvez un plan d’eau – l’océan, un lac, une rivière, un étang – et passez du temps à le regarder, le contempler. Si vous avez la chance de vivre près d’une forêt, d’une montagne, ou d’un canyon, partez en randonnée. Du temps dans la nature est du temps investi dans votre bonheur.
  20. Trouvez les miracles dans la vie. Je crois absolument aux miracles, et je crois qu’ils sont tout autour de nous, tous les jours. Mes enfants sont tous des miracles. La gentillesse d’étrangers sont des miracles. La vie en croissance autour de nous est un miracle. Trouvez ces miracles dans votre vie, et profitez de leur majesté.

L’homme se plaît à compter ses peines, mais il ne compte pas ses joies. S’il les  comptait comme il le devrait, il verrait que chacun a assez de bonheur pour lui"-. Fedor Dostoïevski

l'art d'aller à l'essentiel de leo babauta Leo Babauta est également l’auteur du livre L’art d’aller a l’essentiel.

 



Si cet article vous a plu, abonnez-vous gratuitement par mail, par flux RSS, via FaceBook ou via Twitter. N'hésitez pas à venir faire un tour sur l'espace Ressources Gratuites (cours au format audio, livre ou vidéo). Laissez un commentaire, ou un rétrolien depuis votre site.


9 commentaires pour “Le guide du bonheur (version zen)”

  1. [...] This post was mentioned on Twitter by Dev Perso and Lebonheurpourlesnuls, Mohamed Semeunacte. Mohamed Semeunacte said: Le guide du bonheur (version zen) http://bit.ly/gDdq2I @LeBonheurPrLesNuls [...]

  2. Monalisa sur Blogasty 16 décembre, 2010 11 h 25 min

    Retrouvez cet article sur Blogasty…

    Vous aimez cet article? Votez pour lui sur Blogasty…

  3. www.fuzz.fr 16 décembre, 2010 11 h 26 min

    Le guide du bonheur (version zen)…

    Pour certains d’entre nous, le but ultime dans la vie est le bonheur. Que nous cherchions l’accomplissement dans notre travail, la satisfaction dans nos relations, la passion dans nos passe-temps … nous nous efforçons de trouver le bonheur. Et pourtant…

  4. Quel est votre bilan de fin d'année ? 17 décembre, 2010 15 h 28 min

    [...] en revenir au sujet, doit-on attendre de réaliser nos rêves pour accéder au bonheur ? Bien que la réelle valeur de nos objectifs est d’augmenter notre capacité à être [...]

  5. [...] de dette publique vous plombe le moral, passez donc sur mon blog pour y lire des articles du style Le guide du bonheur (version zen), 6 conseils de vie scientifiquement recommandés ou Comment être une personne positive . [...]

  6. pligg.com 24 décembre, 2010 18 h 53 min

    Les conseils pour passer une bonne année 2011…

    La Constitution garantit seulement au peuple américain le droit de rechercher le bonheur. Vous devez le saisir vous-même -. Benjamin Franklin….

  7. [...] pour beaucoup de parents. Et j’aime infiniment la façon dont Leo Babauta parle du bonheur qu’il éprouve dans sa vie de famille. Je vous recommande toutefois cet ouvrage qui m’a réjoui par son audace et son [...]

  8. [...] blog. Dans ce laps de temps, j’ai lu tout ce qui me passait sous la main au sujet du bonheur : le bonheur zen, le bonheur dans le plaisir, le bonheur enseigné à Harvard, le bonheur étudié par les [...]

  9. PierreBonheur 18 août, 2014 19 h 31 min

    Je suis un fan de Leo Babauta et je ne peux que recommander effectivement l’art d’aller à l’essentiel.
    C’est une façon de voir les choses qui me convint tout à fait et qui permet de se fixer sur ses objectifs de vie et donc d’atteindre le bonheur.

    Pierre

Leave a Reply

Powered by WordPress