7 secrets pour élever un enfant heureux

waoooooooooooouuuuuuuuh !

L’article qui suit est une traduction d’un article de Sean Platt du blog Writer Dad blog publié sur le blog zen habits.

Il y a une multitude de  choses que nous les parents pouvons faire pour protéger l’enfance de nos enfants et faire de notre mieux pour élever un enfant en bonne santé et heureux. Nous sommes ceux qui contrôlons les éléments nutritifs de leur sol et la lumière du soleil dans leur ciel.

En plus des choses évidentes, comme de s’assurer que votre enfant consomme les bons éléments nutritifs, reste hydraté et obtient la quantité de sommeil et d’exercice dont un corps en pleine croissance a besoin, voici 7 secrets qui peuvent vous aider à élever un enfant heureux.

1. Laissez votre enfant savoir que vous êtes heureux de le voir quand il entre dans la pièce

Laissez-le voir danser la lumière dans vos yeux quand son regard va dans le vôtre. Soyez conscient de sa présence en lui montrant votre sourire et en l’accueillant chaleureusement. Dites son prénom à voix haute. Les enfants aiment non seulement entendre le son de leur prénom, mais ils sont également impatient de sentir la validation de leurs proches. Pensez-y à partir d’une perspective d’ adulte – n’ aimeriez-vous pas  si le visage de la personne que vous aimez le plus s’éclaire comme un guirlande de noël chaque fois que vous entrez dans la pièce ? Votre enfant vous aime le plus, imaginez les retours après une enfance remplie d’autant d’affection.

2 – Enseignez à votre enfant qu’il est normal de s’ennuyer

En tant que parent, c’est souvent dans notre instinct de distraire nos enfants à toute heure. Lorsque nous ne possédons pas le temps ou l’énergie, il est bien trop facile de permettre à la baby-sitter bleu lumière du salon de faire le travail. Mais quand nous nous en remettons à la télévision, ou toute autre forme d’attention en pilote automatique, nous parvenons seulement à limiter le développement de notre enfant. Les enfants ont une imagination fertile qui fleurit sur un sol fertile. Permettez à votre enfant quelques minutes d’inactivité pour développer leur créativité avec des activités pratiques qui peuvent la stimuler. Quelques feuilles de papier et une boîte de crayons de couleur peuvent garder un enfant occupé pendant bien plus longtemps qu’un épisode de Dora.

3. Limitez les médias de votre enfant

Relié, mais pas limité au numéro deux. Limiter l’exposition de votre enfant aux médias n’est pas seulement une mesure positive pour leur créativité, il est aussi un excellent moyen d’élargir leur capacité d’attention et leur capacité à rester calme. Votre enfant sera exposé à bien plus de choses que vous ne le voulez bien assez tôt. Au cours de ces précieuses années pendant lesquelles vous êtes l’architecte de leurs décisions, vous devez vous assurer qu’ils apprennent à vivre une vie indépendante de la sur-exposition sur laquelle il est souvent trop facile de compter. Oui, c’est difficile, mais nous devons à la génération suivante de rechercher la bonne voie plutôt que la plus facile.

4. Laissez savoir à votre enfant qu’il est plus important que le travail

En lui donnant votre contact visuel et votre attention. Votre enfant n’a pas seulement besoin de vous autour de lui, il a besoin que vous soyez présent. Jouez avec votre enfant, interagissez avec lui, découvrez ce qui est important pour lui en posant des questions et en écoutant ses réponses. Votre enfant mérite au moins un petit peu de vous chaque jour, au moins quelques minutes où vous ne pensez pas à votre boite mail ou vous ne permettez pas à votre esprit de vagabonder sur les dossiers trainant sur le bureau. Laisser votre enfant savoir qu’il est important, c’est comme lui donner une injection d’insuline de plaisir.

5. Laissez votre enfant faire un peu les règles

Vous n’avez pas à faire de lui le patron pour lui donner un sentiment de pouvoir. Souvent, les luttes de pouvoir avec votre enfant sont le résultat direct de leur sentiment de perte de contrôle. Vous pouvez facilement mettre fin à ces instances en permettant à votre enfant de se sentir comme faisant partie du protocole. En ayant au moins l’air de donner à votre enfant une partie du contrôle, vous l’aidez à comprendre la loi à l’intérieur de la maison ainsi qu’à l’extérieur. Cela conduira directement à une volonté de la suivre.

6. Eduquez  votre enfant – n’assumez pas que tout se passe en dehors de la maison

L’enseignement à domicile est le travail de tous les parents. Que votre enfant fréquente une école publique ou privée, ou reçoive toute sa scolarité à la maison, il est essentiel pour le meilleur avenir du monde que les parents soient ceux qui remplissent les blancs. Il y a beaucoup de compétences non enseignées à l’école qui jouent un rôle énorme pour déterminer ce que ca devenir votre enfant. Les enfants ne sont pas élevés dans un tupperware, et quand ils nous quittent pour entrer dans le monde loin de nos yeux attentifs, ils doivent avoir des outils aiguisés qui les aideront à être le meilleur de ce qu’ils peuvent être.

7. Soyez un modèle de comportement

À mon avis, c’est le point le plus important de la liste. Les enfants font ce qu’ils voient, pas ce qu’on leur dit. Si vous voulez que votre enfant soit attentionné envers les autres, vous devez être attentionné envers les autres vous-même. Si vous voulez que votre enfant soit heureux, vous devez sourire sans hésitation. Il n’y a pas de plus grande influence sur votre enfant que vous. Au moins pour le moment.

Élever un enfant heureux est un travail difficile, mais c’est quelque chose qui peut et doit être fait. Concentrez sur les besoins de votre enfant et veillez à faire tout votre possible pour y répondre, et vos efforts seront récompensés. Vous aurez un enfant en bonne santé et heureux, chanceux d’avoir été élevé dans une famille où l’enfance n’a pas été autorisé seulement à disparaitre.

 

P.S Et si votre enfant  de 2 à 11 ans frappe, mord ou crie après ses camarades ou/et ses parents, vous pourriez être également intéressé par cet article.

 

Creative Commons License photo credit: Biscarotte



Si cet article vous a plu, abonnez-vous gratuitement par mail, par flux RSS, via FaceBook ou via Twitter. N'hésitez pas à venir faire un tour sur l'espace Ressources Gratuites (cours au format audio, livre ou vidéo). Laissez un commentaire, ou un rétrolien depuis votre site.


10 commentaires pour “7 secrets pour élever un enfant heureux”

  1. [...] This post was mentioned on Twitter by Dev Perso and Lebonheurpourlesnuls, Mohamed Semeunacte. Mohamed Semeunacte said: 7 secrets pour élever un enfant heureux http://bit.ly/9m7wbN @LeBonheurPrLesNuls [...]

  2. Thierry 22 novembre, 2010 21 h 23 min

    Que du bon sens, mais quand je vois autour de moi ce qui se passe, c’est pas vraiment ça !

  3. oliviedu 24 novembre, 2010 13 h 36 min

    Que de bon sens ! Parfois si difficile à appliquer dans le quotidien… Et pour un Ado , un nouvel article ;-)

  4. [...] c’est de réussir à les aimer bien et d’une façon inconditionnelle : vous pouvez lire cet article à ce [...]

  5. [...] c’est de réussir à les aimer bien et d’une façon inconditionnelle : vous pouvez lire cet article à ce [...]

  6. Bali 12 mars, 2012 14 h 38 min

    Il y aussi une vrai différence entre les parents qui ont la chance d’avoir du temps pour s’occuper de l’éducation de leurs enfants ou qui ne divorce pas car ce sont des situations où l’enfant peut perdre ses repères.
    Super Blog!

  7. matiss 2 juillet, 2012 12 h 44 min

    Je crois que notre rôle en tant que parent est d’aider nos enfants à atteindre le bonheur véritable. Cela se fait de plusieurs façons. Grâce au jeu libre par exemple, l’enfant peut découvrir ce qui lui apporte la joie , qu’il s’agisse de la construction d’une ville de blocs, de la création d’une famille d’animaux en peluche, ou de concevoir une peinture murale. En d’autres termes, il peut se connecter avec son vrai soi.

  8. LAHCEN 21 février, 2013 7 h 49 min

    Faut aussi rappeler ce que vous avez dit de très juste ailleurs: à savoir que le bonheur est contagieux; donc, plus on est souriant, plus on rend heureux. MAIS, savez vous svp ou ça se vend les sourires ?

  9. Claire 22 avril, 2016 15 h 34 min

    C’est plein de bon sens, mais pas toujours simple à faire ! Surtout sur la limitation d’accès au média…

  10. rideau metallique 30 juin, 2017 9 h 41 min

    Bon article comme d’habitude.
    Merci pour le partage

Leave a Reply

Powered by WordPress