comment avoir le charisme de Patrick Jane (“The mentalist”)

Simon_Baker Vous connaissez peut-être le personnage de Patrick Jane : il est le “mentaliste” de la série du mercredi (saison 2) de retour sur TF1. Le charisme du personnage tient certainement au charme, au sourire lumineux et aux bouclettes blondes de l’acteur Simon Baker qui l’incarne. Mais pas seulement.

D’après Wikipedia, le charisme, c’est “une aura indéfinissable que possède quelqu’un, souvent liée à sa prestance, qui est capable de susciter l’adhésion, la fascination d’un grand nombre de personnes.

Alors pour améliorer votre charisme, intégrez les 6 attitudes de mon consultant CBI préféré.

 

1 – Il s’amuse dans la vie

Ca vous parait difficile de vous amuser dans la vie avec un boulot pas très drôle ?

Patrick Jane, lui, a du cadavre au petit-déjeuner, et pourtant, ça n’a pas l’air de lui plomber le moral. Il s’échine à démasquer le coupable, mais reste cool. Il ouvre la bouche pour boire l’eau de pluie comme un enfant, se perche sur la Harley Davidson d’un suspect sous l’œil réprobateur de sa chef, accepte tous les cafés qu’on lui propose, fait des blagues aux mafieux les plus dangereux et garde le sourire à tout bout de champ pour le plus grand plaisir des téléspectatrices.

D’ailleurs, vous en connaissez beaucoup des gens charismatiques qui ont l’air de s’ennuyer du matin au soir, lèvres serrées et sourcils froncés ?

2 – Il ne passe pas son temps à s’agiter dans tous les sens

Il est dynamique, mais passe aussi des après-midis à roupiller sans complexe. Pendant que ses collègues débordent d’activité et font des heures supplémentaires, il reste allongé dans le sofa au milieu du bureau.

Tout ça pour dire qu’on n’est pas obligé d’être perpétuellement  dans l’action comme James Bond pour être charismatique.

3 – Il est à son aise partout

Que ce soit dans les bureaux du CBI, dans un club très chic pour gens fortunés, en prison dans une cellule, dans un club de surfeurs adolescents,  au milieu d’un groupe de motards genre “hell’s angels” ou partout ailleurs, il déambule avec aisance et grâce, n’affichant aucune peur et disant ce qu’il pense. Jamais en retrait, il est visible et remarqué, il touche les gens parfois, établit un contact visuel franc voire soutenu, appelle les gens par leur prénom, reste intensément présent et concentré sur les lieux et les gens.

Donc pour être charismatique, évitez de raser les murs en vous excusant d’être ici.

4 – Il dit la vérité et reste humble

Et ce, même si ce n’est pas à son avantage. Bon c’est vrai, il aime manipuler son entourage et les suspects. Mais il avoue aussi à tout bout de champ s’être servi de ses dons de mentaliste pour se faire passer par un médium. Quand sa partenaire Teresa Lisbon lui demande pourquoi il veut réintégrer son équipe du CBI, il répond humblement :” parce que je ne sais pas quoi faire d’autre”. Allez, n’auriez-vous pas dis à la place : “parce que je veux aider les autres !” ou bien “parce que la justice me tient à cœur! “ ?

Mais quelqu’un qui ment n’est pas charismatique. L’aura, c’est ce qui exprime d’une façon subtile qui vous êtes à l’intérieur. Si vous travestissez la vérité, ça se verra et vous perdrez votre crédibilité : mentir, ça vous diminue aux yeux des autres.

5 – Il a une forte personnalité

Il a des opinions fermes, ne se plie pas aux codes de conduite, refuse de prendre une attitude “sérieuse et professionnelle” comme ses collègues, ne se laisse pas ébranler par les remarques moqueuses ou injurieuses des différents protagonistes, ose prendre des risques quitte à se ramasser et ne recherche aucune approbation. Il suit sa propre vision de l’enquête, et n’en fait qu’à sa tête.

Et puis franchement, il faut quand même oser rouler en Citroen DS aux Etats-Unis !

Concluons donc ici qu’une attitude grégaire n’a rien de charismatique.

6 – Il s’intéresse aux autres

Pour voir des choses que les autres ne voient pas, Patrick Jane a un grand sens de l’observation lié à un grand sens de la déduction.

Pour lire dans les pensées des autres, il faut accorder beaucoup d’attention aux autres et pratiquer une forte empathie.  Il pratique une écoute active en restant concentré à 100 % sur la personne.

Compatissant, il a un sens de la justice et n’hésite pas à réparer les injustices sur son chemin par des moyens n’ayant par grand chose à voir avec la légalité. Mais là, on sort du charisme car son ennemi juré (l’infâme John le rouge qui a choisi de vivre du côté obscur de la force) est lui aussi charismatique. L’intérêt pour les autres dans son cas  a pour seul but la manipulation.

Une personne que ne s’intéresse pas aux autres sera désertée par ses semblables. Au contraire, une personne qui a le rare don de voir les belles qualités présentes chez ses semblables sera portée aux nues par son entourage.

Alors si vous voulez être respecté, écouté, admiré et recherché pour votre savoureuse compagnie, c’est à vous de jouer maintenant !

Et si ça vous intéresse de devenir mentaliste et de faire le malin, allez plutôt voir par ici.



Si cet article vous a plu, abonnez-vous gratuitement par mail, par flux RSS, via FaceBook ou via Twitter. N'hésitez pas à venir faire un tour sur l'espace Ressources Gratuites (cours au format audio, livre ou vidéo). Laissez un commentaire, ou un rétrolien depuis votre site.


29 commentaires pour “comment avoir le charisme de Patrick Jane (“The mentalist”)”

  1. www.fuzz.fr 30 septembre, 2010 21 h 33 min

    Comment avoir le charisme de Patrick Jane (« The Mentalist »)…

  2. Miaou -isabelle 1 octobre, 2010 6 h 56 min

    Bonjour,

    Je découvre votre blog totalement par hasard, vu que ma sphère « bloggesque » est plutôt travail manuel et cuisine , mais je vais faire un lien vers votre blog pour mes CopiNETtes.
    J’aime le ton, les articles que j’ai lu dejà ce matin … et justement on sent bien que vous donnez des pistes avec plaisir mais sans esprit « gourou » comme l’écrivait la personne qui vous avez fait réagir ( magnifiquement d’ailleurs: bravo) dans un article.
    Bonne journée
    Isa Miaou

  3. Sophie | Esprit de Succès 1 octobre, 2010 7 h 41 min

    Superbe analyse !
    Son auteur semble avoir pas mal des éléments mentionnés dans l’article…

  4. Monalisa 1 octobre, 2010 12 h 08 min

    @Miaou-isabelle : merci Isabelle. C’est toujours très agréable de commencer sa journée avec un commentaire aussi sympathique !

    @Sophie : merci pour tes inlassables commentaires sur ce site. J’aimerais avoir la légèreté (et les talents) de Patrick Jane. Mais je suis sur le chemin, c’est déjà cela ! J’ignore si mes articles pourront aider quelques personnes à être durablement heureuses, charismatiques et plus sereines. Mais je remarque que les écrire m’aide à intégrer plus en profondeur les « conseils » donnés. J’arrive donc au moins à aider une personne à évoluer : moi !

  5. Julien 1 octobre, 2010 19 h 29 min

    Bien synthetisé! Patrick jane est en effet un parfait exemple de charisme… Le fait d’etre une figure de fiction qui ne se trompe jamais dans ses jugements ne fait qu’ajouter a son aura!

  6. Yoann R. 3 octobre, 2010 7 h 35 min

    Excellent article.

    Le point numéro 3 est très important. En effet ne pas être soumis à la pression sociale et assumer ses choix est vecteur de charisme (et de séduction). Les hommes charismatiques et séduisants sont ceux qui sont capables d’imposer leur choix en se moquant du « qu’en dira t-on ». C’est par exemple refuser de boire ou de fumer dans des groupes sociaux ou cela est la norme.

    Le point numéro 6 est aussi très très pertinent : on ne peut pas être charismatique tout seul.

    Yoann R.

  7. Monalisa 3 octobre, 2010 20 h 53 min

    @Yoann : merci Yoann. J’apprécie le compliment et commentaire qui vient d’un bloggeur spécialisé sur le sujet !

  8. Mady 4 octobre, 2010 15 h 35 min

    c’est un mec comme ça qu’il me faut, si tu a son adresse je prends Gros Bisous à bientôt

  9. Monalisa 4 octobre, 2010 17 h 42 min

    Bon et bien, s’il y a des hommes sur le net qui correspondent à cette description, qu’ils m’envoient leurs coordonnées et je retransmets à Mady…;-)

  10. Mestizaje 5 octobre, 2010 21 h 52 min

    Bonjour Mona Lisa!
    Je découvre tout juste votre blog : bravo ! C’est à la fois pertinent et non-pompeux, j’adore !
    De plus les conseils me semblent tout à fait appropriés, je m’y mets dès demain. Objectif : arrêter de demander pardon de m’excuser… Y’a du boulot :)

  11. Monalisa 6 octobre, 2010 14 h 11 min

    @Mestizaje : Merci beaucoup pour ces encouragements : ça me fait vraiment plaisir !

  12. Nico 18 octobre, 2010 9 h 01 min

    Ha, enfin un article de dev perso sur Patrick Jane.

    Et oui, j suis également grand fan de cette série et surtout du personnage principal :)

    Ton article est vraiment intéressant car tu identifies très bien les qualités de Patrick Jane faisant de lui une personne charismatique :)

  13. Le bonheur pour les nuls 22 octobre, 2010 14 h 41 min

    [...] Comment avoir le charisme de Patrick Jane [...]

  14. [...] Cet article est en réponse à celui de Mona Lisa : Comment avoir le charisme de Patrick Jane – The Mentalist [...]

  15. pierrot 7 janvier, 2011 11 h 32 min

    Ya un français super charismatique. ce mec que j’ai vu sur internet et en vrai.

    http://www.dailymotion.com/video/x93h8o_developper-son-charisme-dandy-inter_news

  16. Jane 15 février, 2011 14 h 30 min

    Bonjour Mona Lisa,

    Je cherchais quelque chose sur la personnalité de PJ et comment il peut effectivement nous servir de « guide » sur le chemin tortueux du bonheur. J’adore la série et ce personnage qui est un survivor. l’épisode 10 est très interessant à cet égard, on voit jusqu’où il est descendu en enfer pour décider de remonter et il choisit à chaque fois le présent et la vie plutôt que le passé et la mort (en l’occurence la sienne ou celle de John le rouge). D’ailleurs il y a un passage très interessant des bonus sur les DVD saison 1 où Bruon Heller et S.Baker évoque le côté clown triste de Jane. comment il garde le sourire en dépit de tout… comme dans la chanson de Chaplin, smile. S.Baker fait aussi allusion dans une interview à Paggliacci, le clown aux larmes… bref, un exmple à suivre même si c’est loin d’être facile. en tout cas je suis ravie d’avoir trouver quelqu’un qui prend Jane comme modèle de dev perso :) et ravie d’avoir découvert ton blog… me voilà abonnée!! :) Tous mes encouragements sur ton chemin de vie… c’est chouette de savoir qu’on est un certain nombre à ramer dans le même sens! :) Cheers! « Jane »

  17. Monalisa 15 février, 2011 17 h 27 min

    @Jane : merci Jane pour ce chouette commentaire.

    Je suis allée voir ton site : moi aussi j’aimais bien les frères bogdanov. Parfois, il m’arrive encore de dire : « oups, je viens de tomber dans la 4ème dimension ! ». Je crois me souvenir que ça vient d’une de leurs fictions de l’époque…

  18. [...] pourquoi j’étais très curieuse de décoder les méthodes de mon consultant CBI préféré lorsque je me suis procuré l’ouvrage Comment devenir mentaliste de haut [...]

  19. Thierry 4 juin, 2011 22 h 36 min

    Ça ne se prend pas au sérieux, ça donne du bonheur à chacun, c’est futile tout en étant intéressant. J’ai vraiment aimé cet article, qui donne malgré tout de bon conseil. ;)

  20. Monalisa 8 juin, 2011 12 h 15 min

    @Thierry : merci pour le commentaire sympa !

  21. Clara 17 octobre, 2011 14 h 02 min

    Chère Monalisa,

    Je viens tout juste de découvrir ton blog.
    Je me suis retrouvée dans pas mal de tes articles… et j’y ai d’ailleurs trouvé des réponses très intéressantes que je vais en mettre en pratique… D’autres ressemblent à tout points de vues à mon vécu… et c’est rassurant dans le sens où je me sens moins seule face aux mêmes « aléas de la vie »…
    Quant à ce « résumé » en 6 points, il est clair et très agréable à lire… et oui, j’adore le Mentalist et PJ…
    MERCI

  22. Monalisa 21 octobre, 2011 11 h 47 min

    @Clara : merci pour le commentaire Clara. La partie « mise en pratique » est la plus difficile hélas mais aussi la plus pratiquement intéressante…

  23. maylie 2 mars, 2012 6 h 11 min

    Coucou,il faut avouer qu’il est beau,excellent article,merci

  24. [...] toutes ces astuces, vais-je pouvoir me prendre pour Patrick Jane et devenir un détecteur de mensonge ambulant ? Avec un peu de pratique peut-être… Mais [...]

  25. rima 8 février, 2013 14 h 24 min

    Patrick JANE n’est autre qu’un personnage de série américaine. Les producteur sont experts dans ce domaine, et l’acteur joue très bien le rôle, c’est tout. Vous êtes en train d’analyser un personnage fictif, pas une personne réelle. D’ailleurs, le professionnalisme de l’équipe productrice, et le sérieux des acteurs, a donné ce résultat : une série très réussie, un personnage charismatique. Combien de prises il faut pour arriver justement à un tel résultat à l’écran? Ceci dit je ne remets pas en cause les points que vous citez. C’est une bonne description du personnage (FICTIF). La réalité, c’est qu’il faut toujours se laisser un peu d’humanité, laisser surgir ses faiblesses d’être humain, de temps en temps.

  26. Antoine 14 juillet, 2013 20 h 38 min

    Bonjour,
    J’aime beaucoup cet article.
    L’analyse est excellente, ça fait beaucoup de bien et même si ça n’est qu’une série et un jeu d’acteur, ça reste très inspirant. Je suppose justement que les auteurs de séries cherchent à véhiculer des valeurs positives, au-delà de faire de gros sous.
    Je m’en vais de ce pas me caler sur mon canapé avec une bonne bière et une bonne série américaine…

  27. serrurerie cagnes 29 juillet, 2013 18 h 16 min

    C’est une bonne ligne de conduite…

  28. plombier nice 29 juillet, 2013 18 h 18 min

    Évidemment, ce n’est pas donné à tous le monde.

  29. Arselane 7 juin, 2014 0 h 30 min

    « Il faut s’amuser » mais difficile de s’amuser quand on est constable au lieu d’un flic qui arrête des criminelle et résous des énigme.

Leave a Reply

Powered by WordPress