Les psys au chômage ?

C’est l’histoire de deux psys en séminaire.

“Tu fais une de ces têtes : ça n’a pas l’air d’aller !” dit l’un d’eux à son collègue.

- il y a de quoi se faire du souci ! Quand on pense que l’on peut perdre la quasi-totalité de nos patients en un rien de temps. Il suffirait qu’ils aient seulement l’idée de faire trois choses : s’aimer suffisamment, se concentrer sur les bons côtés de la vie et vivre dans le présent.”

CamilleNe pas vivre dans le présent, c’est :

- imaginer l’avenir comme meilleur que le présent (quand enfin j’aurais ceci, je pourrais alors profiter pleinement de la vie),

- imaginer l’avenir comme pire que le présent et vivre maintenant dans l’anxiété,

- manger sans y penser et réaliser à la fin du repas que vous n’avez goûté à rien,

- se promener en pensant trop et réaliser que vous n’avez prêté attention à rien,

- arriver à son travail, et n’avoir aucune image du trajet que vous avez parcouru en voiture,

- être ici et désirer être ailleurs,

- attendre que la rencontre d’un homme ou d’une femme donne un sens à sa vie,

- se remémorer de vieilles rancunes et se remettre en colère, …etc

Vivre dans le présent, c’est soustraire son attention au passé et au futur. C’est être présent à ce que vous faites et observer vos pensées. C’est avoir des projets enthousiasmants pour améliorer votre vie, mais se sentir bien alors même que vous ne voyez pas encore de résultat concret de votre réussite.

André Agassi raconte que Nelson Mandela parlait de sa vie de captivité à Robben Island avec nostalgie, comme s’il y avait passé de sacrés bons moments. J’imagine qu’il avait réussi à y être heureux malgré l’emprisonnement, la mauvaise nourriture, la séparation d’avec sa famille, l’injustice de sa situation due à son combat pour une cause juste. S’il y est parvenu, alors je pense qu’on peut tous réussir à vivre les 2 pieds dans le moment présent… et mettre les psys au chômage.

Creative Commons License photo credit: il_Medo

Technorati Tags: , , , , , , , , , ,



Si cet article vous a plu, abonnez-vous gratuitement par mail, par flux RSS, via FaceBook ou via Twitter. N'hésitez pas à venir faire un tour sur l'espace Ressources Gratuites (cours au format audio, livre ou vidéo). Laissez un commentaire, ou un rétrolien depuis votre site.


8 commentaires pour “Les psys au chômage ?”

  1. Jérôme 26 juillet, 2010 8 h 30 min

    Article qui fait réfléchir dans le bon sens. Je suis tout à fait d’accord. C’est un peu adopter l’esprit zen que de vivre au moment présent ?

  2. [...] This post was mentioned on Twitter by Dev Perso, Jerome HOARAU. Jerome HOARAU said: RT @dvperso: [BonheurPourLesNuls] Les psys au chômage ? http://bit.ly/dAWpuo via @lebonheurplnuls [...]

  3. Monalisa 26 juillet, 2010 14 h 37 min

    C’est vrai : c’est un des piliers fondateurs du Bouddhisme Zen et ça s’appelle aussi la pleine conscience. Mais il n’y a pas besoin de connaître ce mot barbare et peu attirant pour bénéficier des bienfaits de la chose…

  4. MULLER Geraldine 1 août, 2010 21 h 27 min

    un petit bonjour ensoleillé en cette saison d’été; un article très intéressant et malin qui permet d’économiser… temps et argent! et aussi son individualité car certains psys, non qualifiés, peuvent être dévastateurs pour une personnalité! bises amicales Mona Lisa; toujours un réel plaisir de consulter ton blog.
    Géraldine

  5. [...] parfois, établit un contact visuel franc voire soutenu, appelle les gens par leur prénom, reste intensément présent et concentré sur les lieux et les [...]

  6. [...] 11 – Vivez  le moment présent [...]

  7. [...] Restez dans le présent. Observez-vous. Demandez-vous qui vous voulez être. Décidez de changer ce que vous voulez modifier chez vous. Décidez de vous sentir heureux, ou au moins calme et serein. Maintenant. [...]

  8. [...] le bonheur ne se conjugue qu’au présent, pas au futur. L’art du bonheur, c’est l’art de vivre le moment présent. Et le bonheur dans l’activité, c’est la capacité à s’impliquer dans une activité si [...]

Leave a Reply

Powered by WordPress