kiffer sa vie …

L’auteur du blog organisateur du festival A la croisée des blogs de juillet s’appelle Aurélien. Aurélien l’ingénieur s’ennuyait ferme dans un open-space tristounet au coeur de la Défense, alors il a tout plaqué. Il a créé un blog où il affiche ses nouveaux objectifs : vivre de ses activités internet, parcourir le monde …et kiffer !

Dans quelques temps, s’il ne parvient pas à vivre d’internet rapidement, il va se retrouver sans le sou. Fauché comme les blés. Peut-être même qu’il aura du mal à justifier ce “temps sabbatique” et retrouver un emploi “stable”…

Dans ce contexte, le thème qu’il a choisi “prendre le risque de vivre ses rêves ?” prend tout son sens.

To boldly goJe pense que la majorité des individus ne sont pas heureux au travail. Leur emploi occupe souvent l’essentiel de leur temps et lorsqu’ils ne travaillent pas, ils continuent à penser et à parler de leur métier.

Pour faire passer la pilule, on pense aux week-ends, aux vacances, à la retraite… Sauf qu’on est alors parfois trop fatigués (puis trop vieux ?) pour vraiment profiter de ces moments de répit. Sans parler des vacances sous la pluie et du problème des retraites …!

Honnêtement, quelles satisfactions retirez-vous à travailler pour quelqu’un d’autre et à accomplir vos tâches quotidiennes, comparativement à celle que vous vous éprouvez lorsque vous suivez vos enthousiasmes  ?

Est-ce qu’on ne sacrifie pas délibérément la joie en échange d’un salaire ? Avez-vous le sentiment de profiter de la vie lorsque vous êtes au travail ?

Moi non en tout cas.

"Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve" a écrit  Antoine de Saint-Exupéry.

Faites ce que vous aimez le plus. Faites-le souvent. Et trouvez vite des moyens de vous faire payer pour le faire” écrit Dominique Glocheux dans son admirable petit livre rose .

C’est très clairement la solution de l’équation. Pas toujours facile, vous allez me dire…

Non, mais c’est toujours possible, je le crois. Mais ça peux nécessiter d’être tenace, persévérant. D’insister pour faire ce qu’on aime, de ne pas abandonner l’idée, de refuser de céder. Sans négliger la prudence toutefois : en aucun cas je ne suis prête à mettre ma famille en faillite économique !

Lorsque j’écris mes articles pour ce blog, je sais que je fais ce que j’aime le plus en ce moment. C’est une activité qui a du sens dans ma vie, qui me fait évoluer. En vivre ? Oui, c’est un rêve qui dévore ma vie.

Aurélien, tu n’as pas voulu gaspiller ta vie à faire, pour vivre, quelque chose que tu n’aimes pas. A mon avis, tu as fais le bon choix. Je te souhaite maintenant qu’il devienne payant.

Creative Commons License photo credit: jurvetson

Technorati Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , ,



Si cet article vous a plu, abonnez-vous gratuitement par mail, par flux RSS, via FaceBook ou via Twitter. N'hésitez pas à venir faire un tour sur l'espace Ressources Gratuites (cours au format audio, livre ou vidéo). Laissez un commentaire, ou un rétrolien depuis votre site.


14 commentaires pour “kiffer sa vie …”

  1. [...] This post was mentioned on Twitter by Dev Perso, Lebonheurpourlesnuls. Lebonheurpourlesnuls said: Prendre le risque de kiffer sa vie ? http://www.lebonheurpourlesnuls.com/2010/07/kiffer-sa-vie/ [...]

  2. Aimer sa vie 8 juillet, 2010 23 h 12 min

    Bravo pour cette rapidité, première à poster.
    Bravo car ce n’est pas un sujet facile, il y a des enjeux bien concrêts. Des enjeux qui n’ont rien d’une « réverie », et c’est bon de le lire dans tes lignes.

    L’intitulé « Prendre le risque de vivre ses rêves ? » est sacrément bourré de pièges, on pouvait s’y attendre car Aurélien est un aventurier.

    Comme toujours quand on inverse des sens pour désamorcer des peurs, l’exercice est délicat.
    Le risque n’étant évidemment pas de vivre ses rêves mais de se cogner à la réalité, l’intitulé peut-être entendu comme une litote pour se booster et s’étourdir. Je vais y réfléchir un peu, si « j’apprivoise » mieux l’intitulé je serais heureux de participer aussi à ce thème qui mérite énormément d’être traité!

  3. Aurelien 9 juillet, 2010 15 h 38 min

    Merci pour le lien Mona Lisa, je pense que j’ai peu de chances de me retrouver sur la paille, le plus gros risque c’est que mon activité ne décolle pas et que je me lasse, enfin bon je pourrai toujours revenir mendier un taf à la Défense ;)

    Je valide ton article de ce pas.

    Aurélien depuis Cracovie (Pologne)

  4. Monalisa 10 juillet, 2010 14 h 02 min

    Alors pour toi, le risque c’est donc surtout d’échouer à réaliser ton rêve ?
    C’est dans tous les cas intéressant de connaître le sujet de ses pires craintes. Pour moi, c’est très clairement l’insécurité financière, je viens de m’en rendre compte.

    J’ai hâte de lire ton article sur le sujet .

    Bonne visite de Pologne ! Je vais suivre ton voyage : c’est un pays que je ne connais pas.

  5. Aurelien 10 juillet, 2010 18 h 08 min

    J’ai toujours géré mon argent de manière très sérieuse, j’ai 30 ans et j’ai monté un business en Australie où j’ai vécu deux ans donc je pense être quelqu’un qui a la tête sur les épaules, on verra dans les mois qui viennent ce qu’il en est réellement ;)

  6. Yoann Romano - Futur Expert en Motivation 12 juillet, 2010 1 h 58 min

    Tu m’as appris une nouvelle citation qui correspond totalement à ma vision. Et juste pour ça, MERCI !

    Yoann

  7. [...] Kiffer sa vie Mona Lisa nous parle de la nécessité de trouver une activité professionnelle qui nous rende [...]

  8. LeClient 22 juillet, 2010 12 h 42 min

    Malheureusement si je suivais cette voie je serais surement acteur X ce qui serait assez difficile a concilier avec ma vie de famille et ma vie sociale. Mais j’avoue avoir du mal a saisir que certain dirigeant millionaire continue a travailler docilement apres leur premier million d’euro.

  9. Monalisa 22 juillet, 2010 13 h 43 min

    @Yoann Romano : pas de quoi Yoann ! J’espère que le reste de l’article t’a plu un petit peu quand même…

    @LeClient : il me fait bien rire ton commentaire ! Evidemment, rêver d’être acteur X, c’est plus difficile à assumer que rêver d’être bloggeur professionnel…

  10. MULLER Geraldine 1 août, 2010 21 h 31 min

    Bien! Bien! J’approuve ce post!
    Geraldine
    PS: « J’ai pris mes rêves pour des réalités et mes réalités ont pris la force de mes rêves ». Gisèle Halimi; citation splendide!

  11. Monalisa 2 août, 2010 13 h 47 min

    Merci pour cette magnifique citation Géraldine ! Je ne la connaissais pas.

  12. [...] à soi, échec… ce film nous fait réfléchir toutefois sur le thème du choix difficile entre kiffer sa vie en faisant ce qu’on aime ou choisir la sécurité financière avec un travail rémunérateur et [...]

  13. [...] A cette question, qui était le thème du festival “à la Croisée des blogs” de Juillet 2010,  j’avais répondu OUI. [...]

  14. Olivier Dorget 15 août, 2014 21 h 56 min

    Vivre de son rêve c’est le summum !

    Olivier

Leave a Reply

Powered by WordPress