Santé, mensonges et propagande

 

Il y a toujours beaucoup de monde pour vous expliquer quoi mettre dans votre assiette. Si ce n’est pas maman, alors ce sont les scientifiques, les médecins, les nutritionnistes qui vont vous expliquer les doses, la quantité, les horaires des repas.  Car c’est clair, sans leur aide vous êtes incapable de vous alimenter correctement…

Un journaliste et une avocate (dans Santé, mensonges et propagande) ont enquêté sur le bien fondé de toutes les mises en garde dont vous êtes régulièrement la cible. Le résultat est stupéfiant.

 santé mensonges et propagande

1 – Le lait permet de faire de vieux os

Faux. Même l’Organisation Mondiale de la Santé le reconnait : sous le nom de “paradoxe du calcium”, elle a pointé du doigt le fait que les pays où l’on consomme le plus de lait sont aussi ceux ou il y a … le plus d’ostéoporose ! Les chercheurs de Harvard  concluent suite à leurs études que “le battage autour du lait est le fruit de campagnes marketing très efficaces de l’industrie laitière. En réalité nous n’en avons absolument pas besoin.”

2 – Il faut manger varié et équilibré

Vraiment ? Nicole Darmon, chercheuse au CNAM conclut elle que “la construction d’une ration respectant las apports nutritionnels conseillés est impossible à réaliser.” Un ration monotone mais bien conçue (par exemple à base de choux, lentilles, pommes de terre, pain complet, huiles végétales, avec un peu de foie et des sardines ) peut apporter beaucoup plus qu’une alimentation variée mais bancale.

3 – La saumon d’élevage est dangereux pour la santé

Inexact. Le taux de dioxine dans le saumon d’élevage reste en deçà des valeurs de sécurité prônées par l’Union Européenne. Par contre, le saumon sauvage reste meilleur pour la santé grâce au meilleur équilibre entre oméga-3 et oméga-6. Par ailleurs il n’est pas exempt de polluants : la pollution touche aussi les océans !

4 – l’huile de colza ne se chauffe pas

Faux. Et pourtant cette mention est même écrite sur les bouteilles ! Or des études récentes ont montré que cette huile est plus stable à la cuisson que l’huile de tournesol. Le responsable de cette intox ? La France, qui a voulu dévaloriser cette huile dans le années 70 au profit de l’huile de tournesol de production française. Or l’huile de colza constitue un apport privilégié en oméga-3.

5 – les fruits et légumes diminuent les risques de cancer

Jamais prouvé.Cette conclusion est issue d’une étude qui a démontré en fait l’efficacité d’un complément antioxydant pour diminuer le risque de cancer chez les personnes qui mangent déséquilibré. Or il faudrait manger plusieurs kilos de fruits et légumes par jour  pour atteindre les doses contenues dans la gélule !

 

Alors dites-moi, vous n’en avez pas marre qu’on vous raconte des salades en permanence ? Moi si ! Et si on décidait de constater par nous même ce qui nous va ? Ce qu’on aime manger. Ce qui nous donne de l’énergie ou au contraire nous alourdit. D’être à l’écoute de son corps et lui faire confiance pour nous guider.

Je mange quasi végétarien depuis 8 ans, sans me soucier de protéines, sans prendre de compléments alimentaires, sans faire attention à aucun équilibre. On m’avait prédis carences, fonte musculaire et autres problème de santé… et toujours rien à l’horizon.

Et vous, vivez-vous vos repas comme une expérience scientifique ?

Technorati Tags: , , , , , , ,



Si cet article vous a plu, abonnez-vous gratuitement par mail, par flux RSS, via FaceBook ou via Twitter. N'hésitez pas à venir faire un tour sur l'espace Ressources Gratuites (cours au format audio, livre ou vidéo). Laissez un commentaire, ou un rétrolien depuis votre site.


8 commentaires pour “Santé, mensonges et propagande”

  1. [...] Source [...]

  2. Santébio 5 mai, 2010 11 h 52 min

    Et qu’en est-il du bio selon cette avocate ?
    Toujours est-il, même si le bio n’est pas bénéfique à la santé, c’est le cas pour la planète.

  3. Monalisa 5 mai, 2010 16 h 42 min

    Le livre ne parle pas de l’alimentation bio.

    Quant à moi, je pense que le bio est meilleur pour la santé et l’environnement.
    Même si le bio n’est jamais propre à 100% et qu’il n’est pas toujours accessible : je ressorts toujours du « Hameau bio » avec de sacrées factures !

    Je te souhaite bonne chance pour le démarrage de ton site bio !

  4. POIGNANT G. 6 mai, 2010 10 h 08 min

    Je ne suis pas d’accord avec le « jamais prouvé » du bienfait sur la santé des fruits & légumes: c’est faux. Il faut que j’essaie de retouver les références des études. Par contre, on a actuellement de gros doutes sur les compléments alimentaires anti-oxydants, qui sont, eux aussi, des sources alléchantes de revenus pour des laboratoires, et n’échappent pas aux règles du marketing.
    Dans le passé, les compléments vitaminiques contenaient de la vitamine B12, qui a été retirée depuis, car elle favorisait le développement de cancers.
    Une autre chose est vraie: un régime trop riche en viandes favorise le cancer du côlon (et aussi une maladie moins grave, les calculs rénaux, alors que les gens les attribuent par « logique » à l’eau calcaire du robinet, et consomment de l’eau en bouteille très irrespectueuse de l’environnement, tout cela sans argument scientifique à l’appui).

  5. Monalisa 6 mai, 2010 12 h 10 min

    Ce livre date de 2004 : peut être de nouvelles études ont-elles fini depuis par démontrer que les fruits et légumes diminuent les risque de cancer. Dans ce cas, ces études m’intéressent : merci de me donner les références…

    Je crois personnellement qu’il est préférable de manger des légumes et fruits. D’ailleurs, je suis végétarienne…

    Par contre, ce que je n’aime pas, c’est que l’on triture les résultats d’une étude scientifique pour illustrer une croyance. Je me rappelle d’une étude qui avait « scientifiquement prouvé » que le tabac n’était pas mauvais pour la santé. Bien sûr, l’équipe de recherche n’était pas vraiment indépendante. Et l’interprétation des résultats laissait aussi beaucoup à désirer.

    J’avais entendu parler de l’incidence d’une alimentation trop carnée sur le cancer du côlon, mais pas sur les calculs rénaux. Merci pour l’info, je vais en parler à mon beau-père, il va se sentir concerné…

  6. Boréale 8 juin, 2010 17 h 17 min

    Mona Lisa, est-ce que tu aurais des blogs végétariens à conseiller à tes lecteurs (dont je suis) ? :-)
    Je suis moi aussi plus ou moins végétarienne, dans la mesure où je mange peu de poisson et très peu de viande…. j’y connais rien, mais ça m’intéresse !

  7. Monalisa 11 juin, 2010 20 h 09 min

    Désolée Boréale, je n’ai pas de site à te conseiller.
    Je mange en fonction de mes envies et de ce qu’il y a dans le frigo. Je n’aime pas cuisiner et je prépare des repas simplissimes sans faire attention aux sacro-saintes protéines animales.
    Je suis donc être la dernière personne à pouvoir guider quelqu’un dans une alimentation végétarienne !
    Je peux juste dire que depuis presque une décénnie j’ai une alimentation végétarienne tout en travaillant à temps plein, faisant du sport modéremment et avec 2 grossesses sans changer mon alimentation. Et malgré une certaine anarchie alimentaire qiu me convient, ça le fait…

  8. camille 7 mai, 2013 3 h 24 min

    Tout à fait d’accord. Moi je me gave de lait et de féculent, et j’ai une ligne et surtout des artères impeccables.
    Le corps discerne lui-même ses carences : si un aliment ne vous manque pas, c’est que vous n’en avez pas tellement besoin !

Leave a Reply

Powered by WordPress